Top 10 des métiers d’avenir méconnus et à impact positif!

Vous avez probablement déjà entendu ce chiffre: 60% métiers des métiers de 2030 n’existe pas encore. L’évolution et l’innovation pousse le monde du travail à adapter ses métiers aux nouveaux besoins.

Ça a été le cas pour la révolution internet. De nombreux nouveaux métiers ont émergé: Data scientist, Designer UX, Webdesigner, Webmarketer, Consultant en e-réputation… et ces métiers ont probablement encore de longues années d’évolution.

Aujourd’hui, en 2020 et +, quand on pense aux futurs métiers, l’imaginaire commun dessine un monde plutôt technologique avec son lots de nouveaux métiers dédiés aux nano-technologies, drônes, IA et robotique. Et nous verrons probablement émerger de nombreuses spécialistes dans ces domaines.

Mais à l’heure de l’urgence climatique, de la raréfaction des ressources, de la chute de la biodiversité et de la surconsommation, notre économie prend un tournant inédit vers des besoins liés à la préservation de nos ressources, santé et confort de vie et le tout en régénérant notre environnement.

Impossible, impensable? Alors je vous ai préparé un top 10 des métiers d’avenir méconnus à impact positif et… qui, pourtant, existent déjà !

(Par soucis de lisibilité, j’ai mis le texte au masculin et chacune s’y reconnaitra 😉 )

Préambule

Si je pouvais tout d’abord décrire les métiers d’avenir, j’en décrirai les points communs. Ceux qui semblent d’ailleurs de plus en plus indispensables à nos yeux.

Ces métiers auront probablement un contexte bienveillant, mettant les talents de chacun à leur juste place. Ces métiers permettraient également un équilibre souhaité pro/perso et pourquoi pas y inclurait des temps de bénévolats aux sein d’association ou de fondation pour ceux qui le souhaitent. Enfin, ces métiers seraient au service du bon sens dans le respect de l’humain et la planète.

Une vision probablement utopique mais qui, j’en suis sûre, est très partagée avec un grand nombre d’entre vous.

1. Développeur de biodiversité

Sans biodiversité les écosystèmes se fragilisent et peuvent s’effondrer.
La perte d’insectes pollonisateurs pourrait aussi entrainer la chute de notre production alimentaire. Il est donc indispensable de favoriser la biodiversité.

Le développeur de biodiversité aura pour mission de recréer de la diversité sur un territoire donné en analysant et produisant des programme de plantations inscrits dans les textes juridiques tels que les PLU ou intervenir à l’échelle d’une ZAC. Bien sûr le développeur de biodiversité, travaillera en collaboration avec les urbanistes, architectes, paysagistes, agriculteurs urbains et hydroliciens…


Le développeur de biodiversité pourra travailler en consultant indépendant mais aussi au sein de cabinet regroupant diverses spécialités.

Comme l’innovant et l’excellent cabinet de conseil ARP-ASTRANCE qui organise des colloques d’information +4°C 2050.

2. Facilitateur en intelligence collective

L’intelligence collective est la mise en commun des compétences, connaissances, créativités, capacités de réflexion et de résolution de problèmes… au service d’un objectif commun.

L’intelligence collective est partout dans la nature. Elle est maitrisée à la perfection notamment par les abeilles et fourmis.

Le facilitateur en intelligence collective aura pour mission de mettre en place des outils avec divers équipes pluridisplinaire pour atteindre performance, agilité et réussite des projets communs.

Pour exemple, les trois fondatrices de LA FACILITATION accompagnent les managers et les équipes pour mieux travailler ensemble, retrouver du sens, prendre du plaisir à collaborer grâce à l’intelligence collective et à la facilitation.

3. Influenceur climat

Les influenceurs climat seront chargés de trouver des solutions pour limiter les émissions de CO2 et participer à une université indépendante regroupant l’ensemble des innovations répondant aux rapports successifs du GIEC. Ils donneront des conférences et interviews dans la presse.
L’influenceur climat pourrait tout aussi bien travailler en indépendant comme au sein de cabinets de conseil en immobilier, investissement et même assurance pour permettre des placements durables et maitrisés pour l’avenir.

Bien sûr cette profession existe déjà aujourd’hui sous une forme différente, notamment aux Etats-Unis sous le célèbre nom du DAVINCI Institute

3. Hacker éthique

Là aussi le métier est déjà en service, impensable il y a 10 ans le Hacker est un acteur majeur dans la sécurité informatique des entreprises.

Passionné, et curieux il est sans cesse à la recherche de nouvelles failles de sécurités afin de s’introduire dans les serveurs les plus protégés.


Il a choisi son camp, plutôt que d’être hors la loi le Hacker éthique monnaye ses talents en révélant les failles de sécurité qu’il trouve. Et plus le serveur est protégé plus il gagne de l’argent. Ce métier pourrait exploser dans le futur en raison de l’émergence des objets connectés ouvrant des milliards de nouvelles possibilités et potentiels failles.

Si vous voulez en apprendre d’avantage, je vous laisse le lien vers l’article de Futura science à ce sujet.

4. Coach régime par transplantation fécale

Longtemps sous estimé le microbiote est aujourd’hui mis en avant, plusieurs études ont d’ailleurs démontré que la prise de poids avait un lien étroit avec la composition de celle ci.

Aujourd’hui 39% de la population mondiale est en surpoids.

Dans le futur, il y a fort à parier que les gens en surpoids vont être de plus en plus nombreux et une des solutions pour lutter contre l’obésité sans efforts pourrait venir de la greffe de microbiote.

Ceci est déjà d’actualité et la greffe par matière fécale est de plus en plus reconnue. Elle soigne notamment certaines maladies chroniques et est prise très au sérieux dans la recherche pour la lutte contre le cancer.

Aux états-unis, une start-up pour le moins originale a vu le jour: il s’agit d’une banque de matière fécale, oui une banque de « caca »

5. Superconnecteur de coworking

Ce métier existait déjà dans les entreprises: c’est le Chief happiness officer. Il est responsable du bien être dans les grandes entreprises.

A une époque ou le stress et la pression est de plus en plus présente, il a pour mission d’améliorer les conditions de travail de ses employés. Aujourd’hui les principales causes de stress et d’absentéisme sont liés au stress, les employeurs ont donc tout intérêt à ouvrir ce poste.


Et les gestionnaires d’espaces de coworking aussi. Pour éviter que ces lieux deviennent des usines de production et de va-et-vient d’entrepreneurs et de freelances, ils peuvent faire appel à des super-connecteurs.

Les super-connecteurs sont chargés de parler à tout le monde, d’accueillir les nouveaux, de mettre en relation les activités complémentaires et d’organiser des évènements co-construits avec les clients du coworking.

Les meilleurs super-connecteurs de France travaillent déjà chez REMIX COWORKING!

6. Producteur/éleveur d’insectes

Un métier pour le moment qui tarde à exploser malgré le succès annoncé. Dans le futur, la consommation d’animaux aura probablement diminuer pour des raisons éthique. Et le secteur de l’alimentation va subir un bouleversement gigantesque.

Si les aliments synthétiques connaitrons une croissance exponentielle c’est la consommation d’insectes qui pourrait tirer le plus d’avantages de la situation. 

Beaucoup moins énergivores et considérés comme plus éthiques les élevages d’insectes vont pulluler dans les 10 à 20 prochaines années.

7. Courtier en eau/CO2

Les courtiers de nos jours sont plus habitués à chercher les meilleurs taux bancaires, les meilleures assurances ou autres placements.

Mais ceci pourrait changer dans un avenir proche, les ressources en eau potable de notre planète devant se raréfier, l’eau va considérablement prendre de la valeur et devenir un placement intéressant.

Parallèlement à ça, les quotas de CO2 des entreprises pourraient bien être de plus en plus restreints et le métier de courtier en quotas de CO2 devenir incontournable.

En France, c’est l’innovante start-up JUDO qui propose aux gérants d’actifs de créer facilement des fonds compensés en carbone.

8. Banquier éthique

L’argent est un outil et nous avons besoin d’outils pour construire le monde de demain. Le banquier éthique proposera des services d’épargne dépolluée et décarbonnée.

Il pourra permettre à ses clients de suivre, comprendre et réduire leur impact et de devenir neutre carbone. La banque en ligne Helios est notamment précurseur dans la proposition de ce type de services!

D’autres métiers de la finance pourrait bien sûr émerger comme consultant en placement financier éthique et durable.

9. Développeur de code low-tech

Internet consomme de plus en plus d’énergie et donc est émetteur de CO2. Certains calculs évaluent que ses émissions sont équivalentes à celles de l’ensemble des transports aériens mondiaux soit entre 10 à 15% des émissions de C02 mondiales.

Dans la course à l’économie d’énergie, le développeur de code low-tech serait un allié précieux des exploitants de serveurs. Il permettrait de rendre une même ligne de code moins énergivore et donc plus « low-tech ».

D’autres métiers associés comme webdesigner low-tech verront le jour. Aujourd’hui, les précurseurs en France sont regroupés dans l’association Low-tech lab qui est en train de développer le premier site low-tech.

10. Medecin/thérapeute spécialisé en sylvothérapie

On connaissait la naturopathie voici désormais la sylvothérapie. Venue du Japon, c’est une méthode de soins alternative qui a fait ses preuves depuis son apparition depuis les années 1980 et ses études cliniques depuis 2005. Au Japon, elle prend le nom de Shinrin-yoku ou littéralement « bain de forêt »

Le médecin en sylvothérapie donnera des consultations au coeur d’une forêt ou bien prescrira des bains de forêt. Cela permettra à des patients atteint de stress chronique de s’apaiser ou pour ceux en cours de convalescence de guérir plus vite.

La sylvothérapie pourrait bien faire immersion au sein des entreprises pour allier performance et bien-être.

Si vous êtes tenté.e par l’expérience, j’organise des sessions découvertes près de Paris via le groupe Meet-up de Good Living Concept.

Je suis convaincue que c’est par notre activité au quotidien que l’on peut aussi s’épanouir à 110%. Et, en combinant l’exercice d’un métier à impact positif, on participe ainsi grandement à l’émergence d’une économie durable et respectueuse de la Planète.

D’autres métiers très inspirants émergent peu à peu: agriculteur urbain, formateur en Zéro-Déchet, réparateur/revendeur d’électroménager, artiste upcycleur, formateur en bâtiment durable…

De mon côté, j’ai aussi choix une activité pour participer à l’émergence d’un monde nouveau. Un métier pour lequel j’allie mes compétences en développement personnel et en innovations inspirées de la nature.

Je suis devenue consultante en reconversion professionnelle utile et vertueuse!

👉🏻 Vous souhaitez être accompagné.e pour construire votre nouvelle voie professionnelle? contactez-moi !

Et pour recevoir plus de conseils chaque lundi matin, inscrivez-vous via le formulaire juste en dessous.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur twitter

EN QUÊTE DE SENS DANS VOTRE VIE PROFESSIONNELLE?

Vous rêvez d'avoir un impact positif au quotidien?

Laissez votre email ci-dessous. Et recevez, chaque semaine, mes meilleurs conseils et inspirations pour vous aider à avancer.

GOOD LIVING CONCEPT
GOOD LIVING CONCEPT

Je me présente, je suis Cécile Fondatrice de Good Living Concept. J'aide les individus en quête de sens à se reconnecter à leur vraie nature via la nature pour mieux gérer leur quotidien et leur parcours professionnel.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu