Un mini-potager révolutionnaire pour balcon (DIY)

potager balcon

Ce texte est extrait d’un des épisodes du podcast « Se Relier ». « Se Relier » c’est une émission pour explorer et innover pour demain. Pour les personnes audacieuses qui ont envie de changer leur modes de vie. C’est un podcast intime qui se veut plutôt authentique. 
Ma mission c’est d’aider un petit groupe de personnes à avoir des résultats concerts chez eux et impacter positivement la planète.
Aujourd’hui, on va parler d’une innovation que j’ai réalisé: le mini-potager 3.0. On va explorer son utilité en ville sur un balcon et son fonctionnement quasi révolutionnaire.

Avoir un potager c’est bien, composter c’est mieux.

Tout à commencer à la résolution d’un problème. Mon problème est que j’avais besoin de composter chez moi.

Mais, je n’avais pas de quoi utiliser compost.

En effet en ville et sans jardin, c’est dommage. Et je n’avais pas non plus de collecte de compost dans mon nouveau quartier.

Il faut bien ce rendre compte que le compost c’est de l’or. Alors il fallait que je trouve une solution qui a du sens.

J’ai alors j’ai conçu un potager lombricomposteur quasi-autonome grâce à sa tour de lombrics.

Potager 3.0


Il est inspiré des Keyhole garden, et wicking bed en permaculture.

Et il pourra permettre aussi la pousse de mes herbes préférés, par exemple.
Le reste de mon alimentation pouvant être trouvée bien entendu ailleurs en AMAP, par exemple ou sur les étales des marchés locaux.

Pourquoi un potager 3.0 ?

Parce que le potager 3.0 rempli plusieurs fonctions: Récupérer, Composter, et enfin Récolter.

Tout d’abord, Récupérer.
On va récupérer beaucoup de déchet de ville et domestiques pour le potager 3.0. D’abord dans sa construction : bois de palettes, protégé par une peinture suédoise à base de produits naturels. On va aussi récupérer une bâche ou sac étanche pour créer ce que j’appelle la zone de drainage. Un tuyaux rond PVC ou grillage à poule pour la tour de lombric et enfin du tissu usagé ou bien du géotextile pour garder le contenu aéré, comme dans mon exemple.

Ceci est la base du potager 3.0.
Bâche étanche pour zone de drainage
Le tout recouvert de géotextile pour garder une aération du contenu.

Composter sur votre balcon pour commencer votre potager!

C’est là que la magie opère: pas besoin réellement de terre pour le remplir !
On va pouvoir récréer un sol urbain grâce à la technique des lasagnes, c’est à dire recréer une alternance de brun et de vert pour récréer un sol.

Culture en lasagnes


Durant la vie du potager, on va venir également récupérer les déchets de cuisine (épluchures, trognons,..) mais aussi cheveux, cartons déchiquetés, coquille d’œufs pour alimenter la tour à lombric qui viendra nourrir les lombrics de notre potager 3.0.

Ceux-ci vont avoir un rôle essentiel car ils vont permettre de garder notre sol urbain vivant !

Principe de la tour à lombrics

Enfin, Récolter votre potager de balcon !

Le fait de composter va permettre de créer un sol « vivant » qui va, à son tour, être le meilleur fertilisant pour faire pousser vos légumes, fleurs, aromates et petits fruits.. Tout ce que vous aller pouvoir récupérer tout court dans votre assiette!

En créant les bonnes associations et une diversité importante, le potager va fonctionner en autonomie. Il va également pouvoir contribuer au « libre-service » du pollen notamment nécessaire aux abeilles en ville.

Une méthode traditionnelle modernisée.

Le fonctionnement de ce potager est directement inspiré des keyhole garden africains. Ce sont des jardins qui ont une forme de « trou de serrure ».
Un jardin qui va pouvoir être alimenté par des déchets végétaux, consommer peu d’eau et se servir du sol vivant pour booster la vie des végétaux qui y sont plantés.

Principe (en anglais) du jardin en « trou de serrure »

Un jardinage qui ne prend vraiment pas beaucoup de place dans un jardin de ville, sur un balcon et peut même être, comme le potager 3.0, sur le rebord (assez large) d’une fenêtre !

J’espère que cet épisode vous aura plu et que le potager 3.0 vous a inspiré. Si vous voulez récupérerez les plans, je les mettre à disposition gratuitement aux abonnés de mes emails privés. Le potager 3.0 est aussi faisable à partir d’une jardinière du commerce du moment que la profondeur de terre fait 30cm ou plus.

Vous pouvez donc vous inscrire aux emails privés du green club. J’envoie également toutes les semaines des conseils et solutions simples pour créer chez vous un quotidien avec plus de sens.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur twitter

EN QUÊTE DE SENS DANS VOTRE VIE PROFESSIONNELLE?

Vous rêvez d'avoir un impact positif au quotidien?

Laissez votre email ci-dessous. Et recevez, chaque semaine, mes meilleurs conseils et inspirations pour vous aider à avancer.

GOOD LIVING CONCEPT
GOOD LIVING CONCEPT

Je me présente, je suis Cécile Fondatrice de Good Living Concept. J'aide les individus en quête de sens à se reconnecter à leur vraie nature via la nature pour mieux gérer leur quotidien et leur parcours professionnel.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu